Idées créatives pour occuper utilement ses enfants pendant le confinement (en s’amusant aussi un peu), avec les moyens du bord

Bonjour à toutes et tous, c’est Hélène qui vous écrit! (mis à jour le 27 avril)

Cet article non culpabilisant (mis en ligne aux sons de « Mamaaan, je sais pas quoi faire ») est à destination des jeunes parents. Son objectif : Stimuler votre créativité en famille et vous donner des idées d’activités simples à réaliser avec du matériel que vous avez certainement ✂️✏️📐ou que allez pouvoir collecter chez vous. ♻️

SOMMAIRE

QUELQUES CONSEILS

S’AMUSER PENDANT LA PRÉPARATION DES REPAS

PARTICIPER AUX TÂCHES MÉNAGÈRES, TRIER, INVENTORIER, RANGER

GARDER UNE MÉMOIRE DE CETTE PÉRIODE

CRÉER AVEC DES MATÉRIAUX RÉCOLTÉS

ENCORE D’AUTRES IDÉES…

QUELQUES CONSEILS

Le 1er : Déculpabiliser!

Ce confinement qui se prolonge c’est une véritable épreuve pour les familles avec enfants : Télétravail, devoirs, tenue de la maison, gestion des courses et des repas + Manque cruel de lumière, d’air frais et d’activité physique + Angoisses disputes et la perplexité face à cette situation tout à fait inédite = une situation difficilement propice à la créativité.

Dans le confinement idéal du pays des bisounours (ou sans les enfants) on lirait des livres de développement personnel et on referait sa déco, après avoir trié toutes ses affaires et papiers administratifs… Lorsque le temps familial avale tout le temps personnel et s’étire sans fin, il faut déjà parvenir à maintenir la tête hors de l’eau. Pas facile d’être un parent détendu et inspiré dans un appartement en désordre avec une TODOlist longue comme le bras dans la tête, qui engendrent beaucoup de frustration.

Se renouveler pour sortir des écrans – ce sera déjà VOTRE victoire. Peut-être encore plus culpabilisants pour les parents qu’ils ne sont nocifs pour les enfants, seuls les écrans offrent une réelle tranquillité pour les adultes… et parfois c’est indispensable – vous faites ce que vous pouvez! On le lit, on le sait que les recours aux écrans se paie en général quelques heures plus tard en pénibilité accrue des enfants, alors que l’ennui et bon pour eux pour développer leur imaginaire… Et pleins de bonne volonté, vous avez peut-être déjà organisé l’atelier peinture, cuit des gâteaux, refait tous les puzzles… Pour aller plus loin il vous manque une chose : La Motivation

2d CONSEIL : Joindre l’agréable à l’utile… pour VOUS!

La motivation commence par un plan d’action : Pour avoir la satisfaction d’avoir réalisé des choses, il faut se donner des objectifs. Commencer par lister les projets qui vous servent ou vous feraient plaisir à vous, en commençant par les plus petits et faciles, et réfléchir à la façon d’y associer les enfants. Même si leur « aide » n’en est pas forcément toujours une, cela participera à les occuper. Vous pouvez « faire ensemble » ou « faire à côté » (mais vous devez faire aussi – pas simplement faire faire!). Si vous êtes satisfait(e), ils le seront aussi.

3ème CONSEIL : Adopter une attitude favorisant la créativité :

Développer un réflexe collecteur. Pour créer il faut de la matière à manipuler – des images, des idées, des matériaux. À vous de les collecter et de laisser mûrir! Vous pourrez vite devenir une(e) pro de l’#upcycling. Le premier signe? Vous commencerez à voir partout autour de vous de quoi créer, comme le croque avec humour (cynique?) la géniale illustratrice Leslie Plée : « art brut et confinement avec des enfants » 🤷😋

Trouvez les mots qui donnent envie : L’objectif est de vous libérer un peu, et d’accompagner vos enfants à gagner en autonomie. Aidez-les en valorisant leur imagination et en mettant le plus de matériel possible entre leurs mains. Une fois que vous avez une idée d’activité pour eux, décrivez-la leur brièvement, et laissez-les la comprendre et la compléter à leur manière, vous serez certainement surpris(e)! Plutôt que dire « nous allons faire cela, voici comment nous allons procéder » dire plutôt « j’ai pensé qu’on pourrait faire cela, comment feriez-vous? Quand un problème technique se pose, mettez-les sur la voie en leur posant des questions plutôt qu’en leur donnant tout de suite votre solution. Et surtout, félicitez autant les méthodes & techniques sollicitées que le résultat final. Valorisez aussi les expériences ratées. Et laissez leur le temps – un projet peut gagner à être réalisé sur plusieurs jours.

« Steal like an artist » J’ai listé ici pour vous inspirer des idées d’activités faciles que j’ai déjà réalisées ou que je projette de tester, avec en illustrations quelques photos tirées de mon compte Instagram personnel @diyfluencer ou d’autres comptes que je suis. Montrer quelques exemples trouvés sur le net permet de ne pas partir d’une page blanche et stimule l’imagination. Essayer de copier est une phase nécessaire à l’émergence de nouvelles idées. Mais inutile de passer des heures à regarder de belles images pastel et parfaites sur pinterest, youtube et instagram… Il faut maintenant choisir un projet, vérifier si vous avez les outils/éléments/ingrédients et vous lancer. Et surtout laisser le côté l’idée que le résultat ne sera pas aussi bien. Avoir un résultat c’est déjà la mission accomplie! Votre réalisation sera forcément différente. Et de nouvelles idées viendront probablement en chemin. C’est à vous! 🤩

S’AMUSER PENDANT LA PRÉPARATION DES REPAS

>> Prévoir une réserve d’herbes aromatiques variées et proposer aux enfants d’en préparer à chaque repas. Dès 3 ans ils sont capables de laver et effeuiller persil, coriandre…!

>> Créer un tissage, un tressage, un visage avec des épluchures (Oui on ne joue pas avec la nourriture mais là c’est de l’art non?) 🥕🍍🥒🍌

>> Créer des visages sur les fruits et légumes avec de la pâte à modeler ou des gommettes (ou au marqueur sur les peaux et écorces) 👀

>> Préparer des belles assiettes dessert avec des fruits coupés, ou votre assiette d’apéro

>> Pour toutes ces oeuvres éphémères, si les manger n’est pas un plaisir suffisant, une belle photo souvenir pourra être prise pour être ajoutée à l’album mémoire (voir plus bas!)

PARTICIPER AUX TÂCHES MÉNAGÈRES, TRIER, INVENTORIER, RANGER

Outre l’importance d’impliquer les enfants dans les taches du quotidien (ils sont souvent plus capables qu’on ne pense!), ces activités sont l’occasion de compter, diviser, ordonner… et travailler ainsi les maths par la pratique 🙂

Elles vous permettront aussi de récupérer des matériaux pour de prochaines activités créatives d’#upcycling (à découvrir au bas de l’article!), ce qui peut être un objectif motivant pour les enfants.

——— LESSIVE LINGE & CHAUSSURES ———

>> Désigner avec une casquette ou un insigne spécial un(e) chef(fe) inspecteur.ice du linge sale, pour aller chercher housses de coussin, serviettes & torchons tachés…

>> Concours de pliage de tee-shirt chronométré, former un arc-en-ciel avec les chaussettes, réunir les paires… Et surtout empiler et ranger les affaires de chacun.

>> Trier le linge sale par couleur, faire faire le tri des habits de poupée et peluches sales pour compléter la lessive de la famille…

>> Nettoyer, brosser les chaussures et les lacets. Interchanger les lacets entre les paires et tester des laçages originaux – parfait pour exercer sa motricité (plein de tutos dispos sur le web comme celui-ci) – Et vos chaussures seront rutilantes pour la sortie du confinement!

>> Récupérer les chaussettes orphelines pour des projets couture (voir plus bas)

——— TRIER LES DÉCHETS ———

>> Si ce n’est pas déjà fait, rappeler l’intérêt du tri sélectif aux enfants et leur proposer de gérer les emballages du bac jaune : récupérer et compacter tous les emballages & cartons.

>> Mettre de côté quelques catalogues, cartons, bouchons et capsules, boite d’oeufs, boîte à chaussures ou cagette, ainsi que quelques bocaux en verre de différentes tailles (faire tremper dans l’eau pour décoller les étiquettes).

>> Compléter avec les boutons orphelins (vous savez, ceux du vide poche!), les anses en ruban ou cordelette de sacs en papier, cartes, plumes, fils métalliques…

——— RANGER LES JOUETS et CHAMBRES DES ENFANTS ———

>> Concours de ramassage de jouets éparpillés dans le reste du logement (sous le canapé…) – chacun un panier, on compte le nombre de pièces récupérées!

>> Rangement de la chambre jusque dans le fond des tiroirs, tri des jouets « de petit » à donner, vérifier que les puzzles et jeux de société sont complets.

>> Rassembler les souvenirs (coquillages, tickets, cartes postales…) dans des boîtes, ordonner ses livres par taille ou thématique…

>> Trier les feutres qui marchent/marchent pas, tailler tous les crayons, les ranger en arc en ciel

>> Rassembler des petits éléments comme des jouets kinder, pions et éléments de jeux cassés ou perdus, scoubidous, billes, porte-clés…

——— TRIER LES VÊTEMENTS ———

>> Prenez votre courage à 2 mains, étagère par étagère. Rangez les affaires d’hiver et sortez celles d’été. Vos enfants seront ravis d’improviser des déguisements ou un défilé avec des paréos, serviettes ou écharpes dégottées tout au fond des tiroirs. Donnez leur des défis : tenue royale, tenue de clown…

>> Composer des tenues coordonnées parents-enfants et faire une photo souvenir

>> Centraliser tous les totebags de la maison. Repérer les plus jolis ou les plus solides

>> Découper l’imprimé d’un habit favori usé ou devenu trop petit – il pourra être cousu sur un autre vêtement ou mieux, sur une trousse ou un sac à dos et ainsi être gardé!

>> Choisir dans les vêtements dont on a décidé de se débarrasser quelques tissus, à garder en coupures, ainsi que des boutons, des perles de bijoux cassés, pour de futurs projets couture. (Les chaussettes et collants troués en boule peuvent aussi faire du bourrage pour des coussins)

——— VIDER & TRIER LES PLACARDS DE LA CUISINE ———

>> Concours de date de péremption – celui qui trouve la plus ancienne a gagné!

>> Organiser un blindtest avec les épices (compléter en piochant dans le frigo)

>> Défi recettes imaginaires en choisissant parmi les ingrédients insolites retrouvés

——— TRIER LES PRODUCTIONS DES ENFANTS ———

>> Leur faire choisir leurs plus beaux dessins pour l’organisation d’une « petite exposition » dans leur chambre, puis constituer un classeur / lutin en les datant. Leur proposer de dessiner un contour type cadre ou enluminure autour de leurs préférés.

>> Récupérer le papier (verso de dessins moches) qui peut resservir.

GARDER UNE MÉMOIRE DE CETTE PÉRIODE

>> Ecrire des cartes réconfortantes, filmer de petits spectacles de chant, chorégraphies, récitation de poésie, pendre des photos de famille au retardateur… à envoyer aux proches

>> Faire écrire aux enfants un journal pour se souvenir de cette période et imaginer le futur – Y mettre des dessins, des poèmes, les questions posées sur la maladie, le monde, la famille, les sujets scolaires travaillés, des paroles de chansons, recettes réalisées, et aussi des photos imprimées des réalisations éphémères, des séances de travail des leçons… Et pourquoi pas un récit en roman photo?

>> Se mettre en scène (tenue, attitude, endroit de la maison…) les parents dans le rôle des enfants / les enfants dans ceux des parents et prendre des photos souvenir.

CRÉER AVEC LES MATÉRIAUX RÉCOLTÉS

>> Vous avez remarqué une tendance à accumuler certains objets? peut-être le début d’une collection… 🙂 Faîtes faire de jolies présentations aux enfants, type mandala par exemple.

>> Doué(e) en couture? Tentez les vêtements de poupée, marionnettes ou encore des petits coussins (avec les totebags et de vieux collants en bourrage). Un peu de reprisage ou patches aux coudes et genoux pour prolonger un peu quelques vêtements qui vous sont chers. La machine à coudre dépoussiérée, passez ensuite aux masques de protection

>> Avec les emballages carton, pailles, ficelles, bouchons et capsules vous pouvez créer : des figurines, des masques-totem, des plateaux de jeu, des puzzles ou encore des version miniature des mêmes emballages pour jouer au petit supermarché (découper aussi le mini rouleau de papier toilette!)… Plein d’idées géniales (et le détail des étapes) n’attendent que vous sur pinterest et instagram!

>> Toujours avec du papier et du carton : guirlandes, couronnes, fleurs et poupées à habiller, couverture de cahier ou encore un petit livre illustré relié. Et pourquoi pas aussi un théâtre d’ombres chinoises projeté sur un drap blanc?

>> Avec des catalogues : A vous les collages! imaginer un intérieur avec des meubles découpés, un menu de restaurant, des bouquets de fleurs-visages, des lettres de corbeau, un tissage, un patchwork…

>> Avec les bocaux en verre : vases décorés au marqueur, rangements décoratifs ou « petits mondes »

>> Pour les heureux propriétaires d’un jardin : mangeoire à oiseaux, radeau, tipi miniatures avec bâtons de bois, peinture sur cailloux / galets… (photos à venir)

>> Pour jouer et travailler un peu, cocottes en papier avec, selon l’âge de l’enfant, syllabes à lire, tables de multiplications… et gages « sportif » (posture à tenir, mouvements à exécuter)

>> Préparer la rentrée scolaire post 11 mai… Avec un couvre-chef permettant de respecter la distanciation sociale, comme ces écoliers chinois (photos de Zhejiang Daily)

>> Essayez de tourner des films en stopmotion avec les jouets ou les figurines créées. Il existe plusieurs applis gratuites et simples à utiliser (format et vitesse ajustables, pause et suppression de clichés, export video ou gif). Prévoir un pied ou autre système pour tenir immobile le smartphone, définir un petit scénario, attribuer les rôles : une personne déplace les personnages de quelques millimètres, l’autre prend les clichés. Il vous faudra peut-être dessiner un décor!

ENCORE D’AUTRES IDÉES…

>> Participer aux challenges internet – Ils fleurissent et sont popularisés par des musées. Par exemple reproduire une oeuvre d’art avec les objets de la maison (arriverez-vous à placer un rouleau de papier toilette?) C’est l’occasion idéale pour intéresser les enfants à l’oeuvre de grands artistes. Voir tussenkunstenquarantaine gettymuseumchallenge

>> Chanter et danser font du bien au moral. Avez-vous testé le karaoké? Interprété des chansons en canon? Dansé au son des lives des DJ sur les réseaux sociaux en pleine après-midi? Essayé des chorégraphies?

>> Variantes aux jeux de société. Peut-être pouvez-vous trouver ou imaginer d’autres règles pour utiliser ceux dont vous disposez? D’autres jeux peuvent être faits avec simplement du papier… Avez-vous pensé au cadavre exquis? Au pictionnary? A écrire des messages avec un code secret?

>> Le sport à domicile : De nombreuses chaînes diffusent des session vidéo de yoga, médiatation, zumba… à faire en famille. A vous les pyramides humaines?

>> Les massages et le coiffage (réciproques!) – si propices à des moments de tendresse… Et vous serez surpris, les enfants peuvent être très habiles!

>> Les histoires audio sont aussi une source de savoir, d’inspiration pour le dessin et de discussions en famille… De nombreux podcasts et contenus éducatifs n’attendent que vos oreilles! À ne pas manquer : La liste collaborative créée par le podcasteur Mathieu Genelle sur son site Taleming : Comment occuper ses enfants à la maison grâce aux contenus géniaux que l’on peut trouver sur le Net ?

Bravo et merci si vous avez tout lu! J’enrichirai régulièrement cet articles d’idées et photos. N’hésitez pas à nous partager vos commentaires, suggestions et réalisations! Bon courage à tous et n’oubliez pas :

🤩NOUS SOMMES TOUS CRÉATIFS! 🤩


Edit du 27 avril : Un grand merci à Anne-Sophie Novel du journal Le Monde pour le lien vers ce blogpost dans son article Confinement : à la maison ou au jardin, le grande débrouille pour occuper les enfants (abonnés)